Actus

Le journal des Bleus : l'exploit de Lucas Serme à Hong Kong

J-12. Le championnat du monde par équipe démarre le 27 novembre prochain. D'ici là, nous vous donnerons régulièrement des nouvelles de l'équipe de France. Aujourd'hui, retour sur le premier tour de l'open de Hong Kong, qui s'est déroulé hier, en compagnie de l'entraîneur national Renan Lavigne.

Article de Jérôme Elhaïk

Coïncidence, les quatre joueurs qui défendront les couleurs des Bleus sont dans la partie haute du tableau en Asie, et ont donc tous joué hier. La bonne nouvelle est venue de Lucas Serme (45ème mondial). Sorti des qualifications, le joueur de l'US Créteil a réalisé une très grosse performance en venant à bout d'Omar Mosaad (20ème) à l'issue d'un combat acharné (11-8, 6-11, 11-9, 10-12, 11-5 en 1h17), et sous les encouragements d'un clan français survolté, sa sœur Camille en tête. «  Je suis arrivé au troisième jeu, car j'étais avec Mathieu (Castagnet) auparavant, » nous a confié Lavigne (voir ci-dessous). « Lucas a parfaitement joué le coup sur le plan tactique. Il a contenu la puissance de son adversaire et est parvenu à bien le déplacer. De plus, ses attaques étaient tranchantes, notamment ses doubles murs qui ont fait mal à Mosaad. Ce dernier a eu recours à toute son expérience pour égaliser 2-2, mais Lucas est bien reparti dans le cinquième jeu. J'ai trouvé qu'il était très relâché, aussi bien avant que pendant le match. »

Lucas Serme

Poussé par un clan Tricolore survolté, Lucas Serme a réalisé l'une des plus grandes performances de sa carrière à Hong Kong (Crédit photo : SquashSite)

"Lucas était très relâché, aussi qu'avant que pendant le match."

Il s'agit d'une victoire référence pour Serme : non seulement Mosaad - récent demi-finaliste de l'US Open - est en train de revenir à son meilleur niveau après un exercice 2016-2017 très compliqué, mais le français s'est également qualifié pour les huitièmes de finale d'un tournoi World Series pour la deuxième fois de sa carrière. La première fois, c'était en 2015 à … Hong Kong ! Il s'était d'ailleurs incliné contre Mosaad, déjà en cinq jeux. « À ce moment là, il venait juste d'être finaliste du championnat du monde, » a déclaré le Français après sa victoire (Source : PSA World Tour). « J'ai repensé à ce match dans ma préparation, et je savais que j'étais en mesure d'inverser le résultat. » Au prochain tour, Lucas Serme affrontera l'homme en forme du début de saison, Mohamed El Shorbagy. Les deux joueurs ne se sont jamais affrontés sur le circuit international, mais sont de la même génération : en 2010, le numéro 3 mondial avait remporté la demi-finale du British Junior Open 2010 les opposant. Ils se connaissent même très bien, puisqu'ils se sont entraînés ensemble plusieurs années à l'université de Bristol, dont ils ont défendu les couleurs en championnat universitaire.

BJO 2010

Souvenirs, souvenirs ... Lucas Serme et Mohamed El Shorbagy s'étaient affrontés au British Junior Open 2010 (Crédit photo : Squashpics)

"Il n'y a pas d'enseignements à tirer du match entre Grégory et Grégoire."

Hasard du tirage au sort, Grégory Gaultier et Grégoire Marche étaient opposés au premier tour. « C'est frustrant de se jouer, » a déclaré le numéro 1 mondial, dont ce tournoi est l'un des rares qui manque à son immense palmarès. « Il n'y a pas beaucoup d'enseignements à tirer de ce match, » ajoute leur entraîneur. « Les deux joueurs ont évolué sur la réserve, ce qui est normal. Grégoire, qui a bien sûr un énorme respect pour Grégory, n'a pas saisi ses opportunités dans les deux premiers jeux. De son côté, ce dernier a fait le job. » Marche, qui est déjà rentré en France, va maintenant pouvoir se concentrer sur le championnat du monde. « La préparation de Hong Kong n'était pas évidente pour lui, car il savait depuis des semaines qu'il devait effectuer un long déplacement pour jouer ce premier tour très compliqué. Du coup, ses séances d'entraînement préalables n'ont pas été axées uniquement sur ce tournoi. » Quant à Gaultier, il a rendez-vous avec Paul Coll demain, « un bon petit match, » indique Lavigne en souriant. « Dommage qu'il n'ait pas lieu sur le court vitré, qui sera utilisé à partir des quarts. »

Gaultier Marche

Grégory Gaultier est logiquement sorti vainqueur du premier franco-français contre Grégoire Marche (Crédit photo : SquashSite)

"Mathieu est parti trop tard, il avait quelques pensées négatives en tête."

Contrairement à ses trois compatriotes, le match de Mathieu Castagnet (30ème mondial) était programmé sur un court traditionnel et non le semi-vitré. Opposé à l'un des hommes en forme du moment, l'Allemand Simon Roesner (12ème), le numéro 3 français a dû s'incliner en quatre jeux. « Il a démarré trop tard, » raconte Lavigne. « Exactement comme l'an dernier sur ce même court, et contre le même adversaire, sauf que c'était au deuxième tour. Mathieu avait quelques pensées négatives en tête, car c'est à partir de ce match que ses pépins physiques étaient apparus. De plus, Roesner est un peu sa bête noire (NDLR : il ne l'a jamais battu, hormis dans un match sans enjeu en Coupe d'Europe des Clubs – Source Squashinfo). À partir du troisième jeu, il a fait jeu égal et ça a été un vrai combat, mais l'Allemand a su rentrer les coups gagnants qu'il fallait en fin de match. Malgré la défaite, il y a des motifs de satisfaction : il est maintenant à un tout autre niveau physique par rapport à sa reprise à l'US Open. Et le travail réalisé sur une machine isocinétique pour le renforcement de son mollet a donné de très bon résultats. Les dix jours restants avant le championnat du monde vont lui permettre de travailler sur sa vitesse. »

Castagnet Roesner

Mathieu Castagnet est bien revenu en fin de match contre Simon Roesner mais un démarrage trop tardif lui a coûté cher (Crédit photo : SquashSite)

Castagnet sera de retour en France vendredi, et disputera la deuxième journée du championnat de France Interclubs. Des rencontres que Lavigne estime « mal placées dans le calendrier. Non seulement ceux qui iront loin à Hong Kong seront absents, mais il y a un risque de blessure pour les autres, qu'ils soient français ou étrangers. Espérons que cela ne sera pas le cas. »

Programme des huitièmes de finale de l'open de Hong Kong

Jeudi 16 novembre

7 heures (en France, 14h heure locale) : Grégory Gaultier – Paul Coll

8 heures : Lucas Serme – Mohamed El Shorbagy

Ces deux matches seront diffusés sur Eurosport Player


← Retour

N'attendez plus,
achetez en ligne vos places !

J'achète !

Participez au championnat du monde en tant que bénévole

Participez !